Elon Musk a créé une entreprise pour brancher votre cerveau sur un ordinateur – (Business Insider France)

Quand la série Black Mirror devient réalité !

Elon a Musk a lancé une entreprise dont la vocation est de relier le cerveau humain à un ordinateur, a révélé le Wall Street Journal lundi.

Des sources internes ont confié au quotidien américain que la société, appelée Neuralink, cherchait à développer une technologie de “dentelle neuronale” qui permettrait aux gens de communiquer directement avec les machines sans passer par une interface physique. Neuralink a été enregistrée comme société de recherche médicale en Californie en juillet.

La dentelle neuronale implique d’implanter des électrodes dans le cerveau pour permettre aux utilisateurs de télécharger leurs pensées sur ou depuis un ordinateur, précise l’enquête. Le produit pourrait aider les humains à atteindre des niveaux de fonction cognitive plus élevés.

Tesla n’a pas souhaité commenter les informations du Wall Street Journal.

Elon Musk a, dans le passé, exprimé de l’intérêt pour la technologie de dentelle neuronale. Il a décrit un produit potentiel à la Code Conference de Vox Media en 2016, soulignant que cela permettrait aux humains d’être davantage en symbiose avec les machines.

Il dit que la dentelle neuronale pourrait empêcher une personne de devenir “l’animal domestique” d’une intelligence artificielle.

“La solution qui semble la meilleure serait sans doute d’avoir une couche d’intelligence artificielle”, a indiqué Elon Musk lors de cette conférence. “Une troisième couche numérique qui fonctionnerait en symbiose.”

Sur Twitter, en janvier, Elon Musk a indiqué qu’il préparait une annonce sur la dentelle neuronale.

Facebook a aussi exploré des technologies similaires à travers Building 8, son discret département dédié au hardware. Ce service travaille sur une interface cerveau-ordinateur non invasive qui permettrait aux personnes de communiquer avec des terminaux externes.

Tesla

Elon Musk s’est aussi attaché à mettre en place des normes pour l’intelligence artificielle à travers son association, OpenAI, qu’il a fondée avec Sam Altman, de Y Combinator, en 2015. La mission d’OpenAI est de faire “progresser l’intelligence numérique de manière à profiter le plus à l’humanité dans son ensemble.”

Mais les premiers produits de Neuralink pourraient consister à placer des implants pour traiter l’épilepsie ou la dépression, indique le Wall Street Journal.

Des chercheurs de University of California et de l’université Duke sont aussi en train de développer des technologies d’interface cerveau-ordinateur qui permettraient aux paraplégiques de marcher de nouveau.

Elon Musk a aussi pour projet de lancer Boring Company, une entreprise dédiée à la construction d’un réseau sous-terrain de tunnels pour limiter les embouteillages.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn